Râclage & ventouses

Des traitements très anciens que l’on retrouve dans toutes les cultures…

PRINCIPE DU RACLAGE :

Ce traitement très ancien, est très souvent pratiqué dans le cercle familial.

Le raclage consiste essentiellement à « racler » la peau selon un ordre et des zones précises afin de faire sortir ce qui stagne ‘au dessous’… de faire circuler et remettre en mouvement le sang, les liquides et l’énergie stagnante.

La peau est une membrane, comme la peau d’un tambour, organe qui exprime les désordres intérieurs et subit les influences extérieures. Sur la peau, émonctoire, se manifeste l’état de tension ou de stagnation… qui peut donc être traité par cette méthode.

Si l’effet visible du traitement est parfois impressionnant (la peau devient rouge à certains endroits), les éventuelles traces s’estompent très rapidement.

PRINCIPE DES VENTOUSES :

En occident, cette pratique était, dans le cercle familial, réservée aux problèmes pulmonaires.

A une époque où être en bonne santé était crucial, que le médecin n’était pas forcément accessible et/ou trop onéreux, les ventouses faisaient parties de la trousse à outils des remèdes de “bonne femme”  à côté des cataplasmes et des plantes…

Le principe est de lever la stagnation vers la surface, là où elle peut être drainée plus facilement par la circulation superficielle.

En Chine, elles sont aussi utilisées pour traiter les lésions traumatiques, les pathologies rhumatismales, dorsalgies, lombalgies, troubles gastro-intestinaux,… A côté des affections pulmonaires : toux, asthme,…

© 2022 – Loygue Rebouteux – Tous droits réservés