Névralgie nerf pudendal

30 mai 2016

J’ai le souvenir d’une communication  radio envoyée par E.Tabarly lorsqu’il avait retourné son trimaran COTE D’OR dans la course « La Baule-Dakar » en 1987. Le message était : « Je crois que cette fois il va falloir venir me chercher ».

Je me trouvais exactement dans le même état d’esprit en janvier 2016, lorsque je fus submergé de douleurs  périnéales insupportables. Et les secours sont venus, de loin, de Chine… !

C’est une image, bien entendu, car Monsieur Loygue, n’habite pas Pékin, et à ma connaissance n’est pas de nationalité chinoise. Pour autant, les soins qu’il prodigue sont incontestablement chinois.

Chinois mais aussi efficaces, qu’on en juge :  Je suis arrivé dans son cabinet très affecté par des douleurs qui ne me laissaient que peu de répit, m’empêchant de manger, de dormir et provoquant une angoisse permanente qui m’isolait socialement.  L’avenir était sombre, au début, puis il devenait incertain par moments, sale temps.

J’avais déjà vu deux médecins, leurs diagnostiques étaient différents et j’avais un traitement médicamenteux assez lourd en effets secondaires, mais auquel je m’accrochai comme une bernique sur son rocher. La consigne était : Si la douleur persiste, il faut augmenter les doses. La douleur persistait et les doses commençaient à devenir importantes.

Monsieur Loygue m’a reçu, avec compassion. Il m’a écouté avec une grande attention. Et quelques questions (très pertinentes) plus tard, il m’a proposé la mise en place d’une stratégie thérapeutique à laquelle j’ai adhéré. La pratique du Tuina d’abord, mais aussi la prise en compte de la globalité du problème et pas seulement le traitement  des symptômes, ainsi que la possibilité pour le malade d’être acteur de sa guérison par des pratiques physiques, psychiques, et un régime alimentaire, m’ont séduit.

Quatre mois et cinq séances  plus tard, la douleur à complètement disparue (sans l’usage de médicaments), seuls persistent des fourmillements un peu gênants mais qui semblent diminuer en fréquences. J’ai perdu 6 kg (ce qui est une excellente chose). Mais surtout j’ai retrouvé une qualité de vie qui génère de l’enthousiasme et une grande confiance dans l’avenir.

Il y a beaucoup de bénéfices à rencontrer Monsieur Loygue (pour autant que ce ne soit pas sur un ring), je le considère comme un excellent  thérapeute, « guérisseur chinois » et je le remercie de s’intéresser à ma santé.

 

Reader Interactions